gruau


gruau

gruau [ gryo ] n. m.
• 1390; gruel XIIe; frq. °grût
1Grain d'avoine, privé de son. Plat à base de gruau.
Techn. Grain d'une céréale. farine. Faire passer des gruaux dans un convertisseur. Gruau fin de blé dur. semoule.
2Fine fleur de froment. Farine de gruau. Pain de gruau.
gruau grue [ gry ] n. f.
• déb. XIIe; lat. pop. °grua, class. grus
I
1Grand oiseau échassier (gruidés) qui migre en troupe. La grue craquette, glapit. Les vols en V de la grue cendrée. Grue couronnée. Petit de la grue (GRUAU ou GRUON n. m. ).
Loc. Faire le pied de grue : attendre longtemps debout. « J'avais fait le pied de grue un instant devant sa porte » (Stendhal).
2(1415; des stations prolongées de la fille qui fait le pied de grue) Vieilli Prostituée.
T. d'insulte putain. « il s'affiche avec une grue insortable » (B. et F. Groult). Sale petite grue !
II
1(1467; moy. néerl. crane) Machine de levage et de manutention. bigue, chèvre, derrick, sapine; grutier. Grue montée sur rails. Grue télescopique de chantier. Grue portique. La flèche d'une grue. « quand il y a de grands chantiers, c'est toute une forêt de grues qu'on voit se dresser et vibrer côte à côte » (Lacarrière). Grue flottante, pour le chargement et le déchargement des navires.
2Cin. Grue de prise de vues : appareil articulé permettant les mouvements de caméra. Travelling à la grue.

gruau nom masculin (ancien français gru, du francique grût) Partie granuleuse de l'amande du grain, obtenue par mouture, et qui n'est ni la farine ni le son. ● gruau (expressions) nom masculin (ancien français gru, du francique grût) Farine de gruau, farine de blé de qualité supérieure. Pain de gruau, pain fait avec de la farine de qualité supérieure. ● gruau (synonymes) nom masculin (ancien français gru, du francique grût) Partie granuleuse de l'amande du grain, obtenue par mouture, et...
Synonymes :
gruau nom masculin Petit de la grue. ● gruau (synonymes) nom masculin Petit de la grue.
Synonymes :

gruau
n. m.
d1./d Grain de céréale débarrassé du péricarpe par une mouture grossière.
d2./d Farine de gruau: fine fleur de farine.
d3./d Vx Semoule; bouillie de semoule.
|| (Québec) Bouillie de flocons d'avoine. Un bol de gruau.

I.
⇒GRUAU1, subst. masc.
A. — Grains d'avoine (d'orge, de blé ou d'une autre céréale) mondés et grossièrement moulus, sans trace de son. Un potage de lait et de gruau (GIDE, Journal, 1914, p. 467). La fleur d'avoine, les gruaux d'orge et de blé, les malts, toutes les farines pharmaceutiques que la grande meunerie n'accepte pas, parce que les quantités sont insuffisantes, lui donnaient aussi de l'ouvrage (VAN DER MEERSCH, Empreinte dieu, 1936, p. 16).
Eau de gruau. Décoction à base de cette mouture. Une cuillerée de la potion toutes les deux heures, autant d'eau de gruau que le malade en voudrait boire (ZOLA, Joie de vivre, 1884, p. 837).
B. — En partic. Fine fleur de froment obtenue par un broyage particulier de la partie la plus dure et la plus riche en gluten. Farine de gruau. Elle dévora, trouva exquis le pain de gruau, se fit encore faire une friandise, des beignets soufflés (ZOLA, Bête hum., 1890, p. 114). Je gardai la pièce de cent sous, achetai un petit pain de gruau et l'allai manger sur les tours de Notre-Dame (A. FRANCE, Vie fleur, 1922, p. 414).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. 1694-1932. Au plur. des gruaux. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 gruel « grain d'avoine ou d'orge dépouillé de son enveloppe et grossièrement moulu » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 90); fin XIIIe-début XIVe s. [ms.] gruyau (Viandier valaisan, éd. P. Aebischer, p. 95); 2. 1835 « fine fleur de froment » (Ac.). Dér. de l'a. fr. gru, au sens 1 (1383 ds DU CANGE, s.v. grutum), qui remonte à l'a. b. frq. grût, cf. l'a. h. all. gruzzi, all. Grütze, m. néerl. gort, néerl. gort, grut « id. ». Fréq. abs. littér. : 14. Bbg. WALT. 1885, p. 81.
II.
⇒GRUAU2, subst. masc.
A. — [Correspond à grue1 A] Petit de la grue. (Ds LITTRÉ, DG, ROB. et Lar. Lang. fr.).
B. — [Correspond à grue2 B] Petite grue pour soulever les fardeaux. (Ds LITTRÉ et DG).
Prononc. et Orth. : []. Au plur. des gruaux. Var. gruon (Lar. Lang. fr.). Étymol. et Hist. A. 1547 gruyau « petit de la grue » (HAUDENT, trad. des Apologues d'Esope, I, 117 ds HUG.); 1562 gruau (A. DU PINET, trad. de l'Histoire naturelle de Pline, X, 49 ds GDF. Compl.). B. 1676 « petite grue pour soulever les fardeaux » (FÉLIB.). A dér. de grue1, suff. -(e)au; B dér. de grue2, suff. -(e)au.

1. gruau [gʀyo] n. m.
ÉTYM. 1390; gruel, v. 1170; de l'anc. franç. gru, du francique grût; cf. néerl. grut. P. Guiraud suggère un croisement du francique avec le lat. crudus « brut, non façonné » (→ 2. Cru) dont le dér. crudalis expliquerait mieux la forme gruau.
1 Grain d'avoine mondé, broyé, débarrassé du son ( Fleurage) et dépouillé de ses annexes florales. || Bouillie, tisane de gruau.
2 Plat à base de gruau. || Le gruau engraisse (→ Conglutiner, cit. 2). || Donner du gruau à un bébé. || Du gruau à la crème (→ Calorie, cit. 2).
3 Par ext. Grain (d'une céréale quelconque). || Gruau d'orge, de froment. Farine. || Faire passer des gruaux dans un convertisseur.
4 Fine fleur de froment. || Farine de gruau, faite avec la partie du froment la plus riche en gluten, la plus nourrissante et la plus dure. || Pain de gruau. Mousseau.
HOM. 2. Gruau.
————————
2. gruau [gʀyo] n. m.
ÉTYM. 1547, gruyau; de grue.
Rare. Petit de la grue. Gruon.
HOM. 1. Gruau.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gruau — gruau …   Dictionnaire des rimes

  • GRUAU (R.) — GRUAU comte ZAVAGLI RICCIARDELLI DELLE CAMINATE dit RENÉ (1909 ) L’œuvre unique et féconde de Gruau offre une image saisissante des partis pris esthétiques d’une société éprise de luxe et de distinction. Illustrateur de mode et dessinateur de… …   Encyclopédie Universelle

  • gruau — 1. (gru ô) s. m. 1°   Grain mondé et moulu grossièrement, de manière à présenter un grain de farine non réduit en poussière, mais sans trace de son.    L avoine dépouillée de sa balle florale. 2°   Par extension, farine d orge, ou d avoine,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gruau — GRUAU. subst. fem. Farine d avoine mondée, Le gruau est fort rafraichissant. le gruau engraisse. prendre du gruau …   Dictionnaire de l'Académie française

  • gruau — s. m. [Portugal: Regionalismo] Maçarico …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Gruau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Gruau », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Alimentation Gruau : préparation de grains… …   Wikipédia en Français

  • GRUAU — s. m. Grain mondé et moulu grossièrement. Gruau d avoine, d orge, de froment. Farine de gruau. Bouillie de gruau. L eau, la tisane de gruau est rafraîchissante.   Il se dit aussi de La bouillie de gruau, et de L eau ou tisane de gruau. Le gruau… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GRUAU — n. m. Grain mondé et moulu grossièrement. Gruau d’avoine, d’orge, de froment. Farine de gruau. Il se dit aussi de la Bouillie de gruau et de l’eau ou tisane de gruau. Le gruau engraisse. Boire du gruau. Pain de gruau, Pain de qualité supérieure,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gruau — nm., blé grué (fait à partir de gros blé ou blé poulard, MCD.54), orge perlé : GRU (Aix, Albanais.001, Annecy, Balme Si., Cordon, Leschaux, Montricher, Saxel.002, Villards Thônes), gran (Bessans) ; pikèt (Bessans). A1) orge perlé : gru gruau d… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Gruau — nm terrain très rocailleux où la couche de terre labourable est peu épaisse Anjou …   Glossaire des noms topographiques en France